Comment intervenir sur le juron(gros mot) de l’enfant?

 

Elina Pajunen

L’enfant écoute un nouveau juron et l’applique directement. Comment  la question devrait être abordée?

Est-il préférable d’ignorer les jurons ou remontrer et interdire l’utilisation des gros mots, Tatjana Pajamäki, chef de service d’assistance téléphonique et du Web service de la Ligue de Protection de l’Enfant (MLL)?

A un certain stade du développement de l’enfant essaie, dans tous les cas, les mots qu’il a entendus.

Dans le club consulté, la répétition de jurons ensemble peut être un grand  plaisir.

– Il est préférable pour le petit enfant de ne pas considérer les jurons.

– Avec  l’enfant un peu plus grand, on peut suggérer  que s’il trouve du plaisir à utiliser des jurons on peut se convenir une place où il va en parler seul. Cela peut agir chez les tout-petits. On peut en même temps  dire que les mots de malédiction ne sont pas les choses qui sont parlées dans les oreilles de tous.

– Avec les enfants d’âge préscolaire et les jeunes  écoliers, on peut développer  le jeu, où l’on invente des mots nouveaux pour remplacer des jurons dans des situations pénibles.

Peut-on expliquer à l’enfant  la signification des jurons?

Bien sûr,  surtout si l’enfant le demande ou si le juron se montre compulsif  à plusieurs reprises.

 

Comment aborder les gros mots de  l’adolescent?

L’adulte  trouverait un bon sens de la situation. S’il arrivait au jeune une grande chose et que lui trouve bon d’encadrer la chose par des gros mots, l’adulte devrait, de préférence, écouter qu’est ce qui est  le fond de la douleur ou la nuisance plutôt que s’accrocher aux jurons. Mais si les gros mots continuent on peut dire au jeune que ça ne sonne vraiment pas bien.

Que faire alors si  on profère soi- même des jurons?

– C’est difficile de penser que cela ne pouvait pas contaminer l’enfant aussi. Il est injuste d’exiger plus à l’enfant qu’à soi-même. Si on profère donc des jurons c’est mieux de demander pardon.

La même chose peut se passer involontairement : On peut prononcer spontanément  un gros mot dans une grande situation, c’est un peu différent quand il est  de la façon quotidienne de parler, qui est remplie de jurons.

Kommentointi on suljettu.

css.php