Leadsom a renoncé à la course présidentielle

 

Theresa May se levèra comme prémière ministre Britannique. PHOTO: EPA

  • Theresa May se lèvera comme Présidente du parti de conservateurs et Prémière ministre de la Grande-Brétagne le mercredi.

________________________________________________________

Daniel Wallenius

La compétition de la ministre de l’intérieur Theresa May et la ministre de l’énergie Andrea Leadsom à la présidence du parti de conservateurs et au poste du Premier ministre de la Grande-Bretagne devait attendre jusqu’à lundi, comme Leadsom s’est retirée de la course. La raison en est qu’elle a annoncé que  la course de neuf semaines à la présidence  dans la situation actuelle, ne serait pas souhaitable.

Je suis venu à la conclusion que le meilleur intérêt de notre pays à gérer la nomination immédiate du Premier ministre est fortement et largement soutenu, Leadsom dit.

May deviendra Première ministre mercredi soir aussi longtemps que le Premier ministre David Cameron cède la place en rendant sa démission.

Je suis heureuse de savoir que Theresa May est le prochain Premier ministre. Elle est forte, compétente et plus en mesure d’assumer ce rôle, dit-elle.

La présidence de May a été confirmée du fait qu’elle a recueilli une foule d’encens aussi auparavant, de candidats qui soutiennent le cabinet  ministériel de conservateurs et de députés.

– Je souhaite à May tous les meilleurs succès, Leadsom dit.

LES PARTIS D’OPPOSITION ont commencé à exiger des élections législatives anticipées dès que Leadsomin a annoncé son retrait à la course présidentielle.

Il est tout à fait incompréhensible que May soit  première ministre, quand il n’a pas gagné même au sein de son propre parti, et encore moins  dans son pays, le président de l’Alliance des démocrates et des libéraux Tim Farron dit.

Les élections prématurées ont  exigé  l’Eglise à rejoindre  également le Parti travailliste du président  Jeremy Corbyn. Toutefois, les exigences de Corbyn étaient durement critiquées de leur part, les troupes se sont dispersées. Il n’est de l’intérêt du parti d’exiger des ’élections, quand nous n’avons pas  même pas réçu l’ombre du gouvernement.

Pour tous les autres, en dehors du Bunker de Corbyn, il semble être clair que nous ne sommes même pas une opposition efficace au moment, le député Wes Streeting tonna  au Journal Telegraphique le British.

May, cependant, a laissé entendre dans son premier discours en tant que président, que les prochaines élections seront visibles seulement en 2020. LM-HäSa

 

Références: Hämeen Sanomat, page A12, 12.7.2016

 

Kommentointi on suljettu.

css.php