Le début des écoles se fait voir dans de nombreux magasins

  • La préparation pour l’école est en cours.

     

  • Les fournitures scolaires doivent être achetées avant le jeudi.

  • A propos du style, les enfants savent quel genre de sac à dos doit être.

    _____________________________________________________________________

Iida Nieminen

Hämeenlinna

Vendredi après-midi, les magasins de fournitures scolaires étaientt relativement calmes. Cependant, à partir du semestre d’automne s’est fait voir les transactions en vente pendant quelques semaines.

    Cette semaine on prévoit encore des jours occupés. Aux magasins de livres et fournitures scolaires viennent des élèves de tous les âges de l’école primaire aux écoles secondaires.

Souvent accompagnés de parents.

L’ECOLIERE DE LA PREMIERE ANNEE à l’école de Harvialantie, Milka Kovalainen, était le vendredi faire du shopping avec sa mère Krista Taipale-Kovalainen. Selon Taipale-Kovalainen les instructions précises sur l’achat de fournitures scolaires pour les élèves qui commencent la prémière année ne sont pas connus.

La seule instruction que nous avons reçue était que l’enfant doit avoir un sac à dos, une bouteille d’eau et des pantoufles.

Milka Kovalainen (oik.) aloittaa torstaina ensimmäisen luokan Harvialan koulussa. Uuteen pinkkiin penaalin hän sai valita erilaisia koulutarvikkeita. Koulujen alku on näkynyt koulutarvikkeiden, reppujen ja vaatteiden myynnissä jo parin viikon ajan. Kuva: Tomi Jokela

Milka Kovalainen (à droite.) débutera le jeudi, la prémière classe à l’école de Harvialantie. Elle a obtenu à choisir pour sa nouvelle trousse rose des fournitures scolaires variées. La rentrée scolaire s’est reflétée dans les fournitures scolaires, la vente de sacs à dos et des vêtements dans quelques semaines. PHOTO: Tomi Jokela

Dans sa trousse rose se trouvent absolument des crayons, une gomme et une règle au timbre adapté.

Les souhaits de l’apparence du sac à dos n’a pas encore de l’impact pour les futurs écoliers de première année. La mère pensait à ce que l’arrière du sac à dos puisse avoir une photo d’animal.

TaipaleKovalainen anticipe les encombrements de la première semaine en  faisant l’achat de fournitures scolaires à temps.

Je pensais qu’il pourrait avoir de l’embouteillage dans les derniers jours avant le début de l’école . Aussi, la visite au Festival d’Art d’enfants ”Hippalot” pourrait également freiner l’embouteillage aux achats.

Selon la vendeuse à la librairie KIRJA JA  IDEA, Marita Teiler, on s’est bien préparé à temps pour l’école.

Il semble que seuls les crayons et étuis à crayons ont été vendus cette semaine. En plus, les calendriers de l’année scolaire vont à un bon rythme.

Les livres de cours de Lycées(collèges) sont beaucoup vendus cette période de l’année. De nombreux livres ont changé avec le nouveau programme de cours. Selon Teiler, des matériaux d’apprentissage en ligne sont plus achetés.

Les élèves du secondaire arrivent aux magasins avec une longue liste de livres comme à la tradition.

 DE BOUTIQUES DE SPORT les élèves achètent traditionnellement des sacs à dos, des chaussures et de l’équipement pour les leçons d’éducation physique. Le sac à dos est l’un des principaux instruments pour les écoliers. En général, l’enfant sélectionne lui-même un sac à dos adapté.

Certes, les Junnut”( juniors du Hockey) savent ce qu’ils veulent. Dans la plupart des cas, ils obtiennent également de choisir eux-même, dit Tomi Levomäki, vendeur dans le Top Sport.

    Selon Levomäki, les sacs à dos Burton et Dakine gardent leur popularité d’année en année.

Sur la liste d’achats des écoliers sont également des casquettes, des pantalons collèges, des sweaters et chaussures de sport.

   En plus de chaussures de tennis, la nécessité pour les utilisateurs de cours d’éducation physique ce sont les chaussures de jogging.

Après la REDUCTION le silence n’a duré qu’un instant. Aussi dans Name It, magasin de vêtements pour enfants, le tohu bohu a commencé il ya quelques semaines.

Le retour à la vie quotidienne se passe rapidement.
   Surtout des vêtements de l’extérieur et des jeans traditionnels se vendent rapidement. La différence entre la situation de quelques semaines passées est significative, dit la vendeuse Ida Paloheimo.
   Contrairement aux sacs à dos, selon Paloheimo, dans les magasins d’habillement, les parents choisissent un tas de vêtements, dont l’enfant obtient à dire ce qui est bon et ce qui ne l’est pas.
   SelonTaipale-Kovalainen l’écolier de la première année est excité, mais la pré-sélection de fournitures scolaires est simple. HÄSA
 Références: Hämeen Sanoma/ 8.8.2016 Page A8

 

 

 

 

 

 

Kommentointi on suljettu.

css.php