Un ivrogne conduisait une tondeuse à gazon, un groupe de femmes a volé des tapis dans un marché

Hämeen poliisin keskiviikko-torstai -vuorokausi sisälsi tapahtumia laidasta laitaan. 

La police de Häme s’est inclus, mercredi-jeudi, dans des événements de toutes sortes.

La police de Häme s’est inclus, mercredi-jeudi, dans des événements de toutes sortes.

Mercredi soir à Ojoinen, on a cassé  le verre de la porte d’en bas dans l’appartement de la maison de l’immobilier. La patrouille de police a trouvé à l’endroit un homme d’environ 35 ans en état d’ébriété et de saignement. L’homme était à la maison dans la cage d’escalier.

Il a été transporté à l’ambulance souscrit, où le personnel médical d’urgence a pris soin des blessures  de l’homme.

Étonnamment, l’homme a été transféré de l’ambulance à la cour  et a commencé à brandir les mains sanglantes. La patrouille de police a demandé à l’homme de se calmer, mais l’homme a continué de s’agiter avec  un comportement agressif.

La police a, cependant, réussi à maîtriser l’homme. Après cela, l’homme a commencé à se tortiller et les officiers de police l’ont renversé au sol. L’homme a été placé des menottes aux mains.

Dans la voiture de la police l’homme continuait à rebondir. Il a, entre autres, à coup de pied, lancé le paroi arrière de la voiture.  La patrouille a été forcé de mettre des menottes aux jambes de l’homme pour assurer le transport.

Il a été amené  à l’hôpital général de Kanta-Häme pour recevoir un traitement. L’affaire a été enregistrée dans le rapport de la police comme  dommages à la propriété et  répression contre les  agents de la police.

 

Un ivrogne conduisait une tondeuse à gazon

A Lammi la patrouille de police a découvert mercredi après-midi l’homme  se baladant sur la tondeuse à gazon à la pelouse de la propriété, juste à côté de la route.

Selon l’observation de la patrouille, l’homme fortement en état d’ébriété, a effectué un test d’haleine. le résultat des alcootests semblait à 2,66 pour mille.

Le conducteur a été soumis à un test sanguin. Il est soupçonné d’ivresse aggravée au volant.

 

Un groupe de femme a emporté dix tapis

Le mercredi après-midi plusieurs femmes sont venues à un magasin de vente de tapis dont l’emplacement se trouve à Kauriala.

Les femmes ont amené une  dizaine de tapis à la caisse. Certaines de ces femmes sont allées conduire  les tapis dans la voiture, et une est restée à payer à la caisse. Cependant, la carte de débit de la femme ne ne fonctionnait pas et cette femme a quitté le magasin.

Les tapis sont restés impayés et les femmes sont parties de là en voiture. La question sera traitée dans le cas de vol.

ELINA NUMMELIN

 

Kommentointi on suljettu.

css.php