La morue salée adoucit comme un mets de choix pour la Méditerranée

Erkki  Hujanen

La morue séchée salée ou stockfish (klippfisk) est un produit d’exportation norvégienne ancienne.

Les norvégiens en préparent aussi du Bacalao qui est un aliment traditionnel en Espagne et en Portugal.

A Tromso on peut obtenir des plats du bacalao local à moins cher de restaurants même à l’heure du déjeuner.

LA VERSION NORVEGIENE de bacalao prend naissance plus ou moins de la même manière que dans les pays de la Méditerranée.

Au début on chauffe l’huile d’olive dans un marmite, où on met du moins des pommes de terre coupées, de l’oignon, de l’ail, du poivron, du piment ainsi que de l’eau. On laisse le mélange mijoter jusqu’à ce qu’à la fin on y ajoute du poisson découpé pour environ cinq minutes.

Kuvahaun tulos haulle bacalao

Le Bacalao est un répas traditionnel espagnol et portugais. On le prépare de la morue salée et sechée et on y obtient facilement du répas pour le déjeuner à Tromso. PHOTO: Erkki Hujanen

Le Stockfish est produit en Norvège depuis des siècles.

Traditionnellement, la morue sera d’abord mise dans la saumure, puis séchée à un glacial soleil au début du printemps sec et à la brise de mer.

La morue séchée à l’air est à manger avec moins de graisse, où il ya beaucoup de protéines.

Un poisson peu salé et séché se conserve très bien. Dans les pays européens catholiques on le mange souvent au temps de carème de pâque. LM-HäSa

 

Références: Hämeen Sanomat vendredi 23.9. 2016, Page B7

Kommentointi on suljettu.

css.php